Les chinoiseries,décors de fantaisie d’hier et d’aujourd’hui (II)

Écrit par Juliette QI

 

La dernière fois,nous avons beaucoup parlé de la naissance et du développement des chinoiseries issus des échanges commerciaux entre l’Europe et l’Asie.Dans cet article,nous vous invitons à découvrir comment le terme «chinoiserie» a évolué, d’un mot désignant des objets exotiques,à un style décoratif artistique.

 

image001
                                                                         Salon moderne avec chinoiseries

 

Vous trouverez ici une vidéo présentant comment ajouter des «touches de chinoiseries» dans votre maison.

 

Initialement,le mot «chinoiserie» désignait des petits sujets, animaux fantastiques, personnages burlesques (que l’on appelait « magots » ou « pagodes ») que les manufactures européennes fabriquaient pour imiter des statuettes venues d’Extrême-Orient que l’on voyait dans les collections.Ces figures sont généralement colorées de tons vifs détachés sur un fond blanc laiteux. Elles servaient de décor de tables, de porte-flambeaux ou agrémentaient les encadrements d’horloges.

 

image003
     Secrétaire en bois peint à décor de chinoiseries. XVIIème siècle

 

Comme style appartenant à la cour, la chinoiserie glisse dans tous les arts décoratifs : ornement textile, architecture, mobilier, tapisserieet porcelaine. Des personnages chinois de fantaisie s’installent sur les tables et les consoles ; leurs silhouettes décorent la panse des vases, leurs cérémonies et leurs habits sont reproduits sur des tapisseries ou des décors peints ; bonbonnières et pommeaux de canne prennent la forme de personnages asiatiques, des pavillons orientaux s’élèvent dans les jardins, des personnages chinois dansent sur les scènes d’opéra.

 

image005
             Assiette décorée d’un Chinois sur un tertre. XVIIIème siècle.

 

Cependant, même si les artisans cherchent à imiter des techniques de création dont ils ignorent encore les secrets, l’esthétique répond avant tout aux goûts français.  Les chinoiseries sont de moins en moins des tentatives d’imitation, et deviennent d’avantage le résultat d’un véritable travail de composition basé sur le thème de la Chine.

 

image007
 François Boucher,« Le jardin chinois »

 

Avec Antoine Watteau, Jean Pillement ou encore François Boucher, les artistes du XVIIIsiècle rompent avec le style du siècle précédent, délaissant les modèles rigides pour s’adonner au plaisir et au rêve. La Chine devient alors le motif privilégié des ornemanistes, dans sa dimension la plus fantaisiste et fantasmée. Cantonnée aux arts décoratifs, aux pièces intimes et aux pavillons ornementaux, la chinoiserie est délestée des règles de la convenance et se présente comme l’une des formes les plus originales de l’art du siècle des Lumières.

 

image009
 Paravent en toile peinte de chinoiseries d’après un décors de Jean-Baptiste Pillement

 

Au milieu du XVIIIe siècle, la fantaisie des cartouches rocaille cède la place à des compositions plus calmes. Groupés en petites scènes faisant allusion à des fragments de grandes compositions, les personnages qu’elles représentent s’adonnent à des occupations paisibles, telles que le jardinage, la dégustation du thé ou les entretiens galants. Les peintures ayant comme thématique de la Chine, toujours nombreuses dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, montrent des fragments de paysages suspendus dans de légers réseaux de branches et de feuillages.

Courant esthétique, style ornemental, art décoratif, la Chinoiserie est avant tout une invention occidentale. Elle reflète les fantasmes que les européens entretiennent d’un Extrême-Orient mythique, d’une Chine séduisante aux oiseaux colorés, aux paysages montagneux et aux fragiles pagodes peuplées de phœnix et de dragons. D’hier àaujourd’hui,ce style est toujours comme un pont liant l’imagination et la réalité,l’orient et l’occident ainsi que l’histoire et le futur.

 

 

A propos d’Interaction Chine

————————————————————————————————————————

“Une Entreprise Sociale dans le Commerce en Ligne Oeuvrant pour Promouvoir l’Esthétique Orientale à Travers le Monde” 

Aileen & Norman cofondèrent Interaction Chine en 2004 avec une spécialisation dans les produits d’Esthétique Orientale raffinés fait main par les minorités ethniques & les Chinois Han. En ayant des partenariats directs avec les artisans, les créateurs, les maîtres artisans et les tailleurs, et 12 ans d’expérience solide dans le commerce en ligne à travers InteractChina.com, nous sommes bien placés pour faire le lien entre les artisans talentueux dans l’Orient avec le reste du monde, et pour vous fournir directement des produits finement sélectionnés qui sont de bonne qualité et qui correspondent à un goût esthétique.

Jusqu’à l’heure nous proposons 3000+ articles de catégories allant de la Mode Femme, les Vêtements de Kungfu, le Mobilier de Maison, les Bébés & Enfants, Art de la Peinture, Art Textile, Art de la Sculpture, Art des Bijoux Tribaux, Masques Muraux et Instruments de Musique. Notre équipe parle l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol et l’italien, et est au service des clients dans le monde entier avec cœur et passion.

P.S. Nous Avons Besoin de Personnes avec une Passion Similaire pour Rejoindre Notre Équipe de Blogueurs! 

Si vous avez une passion pour écrire à propos de l’Esthétique Orientale dans la Mode, la Décoration de Maison, l’Art & l’Artisanat, la Culture, la Musique, les Livres, et les Activités Caritatives, veuillez nous contacter à bloggers@interactchina.com, nous serions ravis de faire votre connaissance!

Advertisements

Les chinoiseries: décors de fantaisie d’hier et d’aujourd’hui(I)

Écrit par Juliette QI

 

Vous avez certainement entendu parler des « Chinoiseries » dans le domaine des arts décoratifs, mais savez-vous l’origine de ce style artiste historique suscitant tant d’inspiration ?

 

image001
Tenture :Prince Chinois

 

Voici une vidéo pour vous donner une petite idée.

 

 

Cette fois-ci, l’équipe d’InteractChina va essayer de comprendre l’histoire des Chinoiseries pour mieux apprécier ce style de grand intérêt, appliqué encore de nos jours dans notre décoration intérieure.

Née du goût de l’Occident pour les Arts Orientaux, les « Chinoiseries » sont d’une inspiration fantaisiste confondant et mêlant divers motifs ornementaux exotiques.  A travers tous les grands styles européens, des soieries aux mobiliers, dans tous les domaines des arts décoratifs jusqu’en architecture, les chinoiseries doivent leur succès à leur imagerie paradisiaque, ainsi qu’aux merveilleuses affabulations des marchands voyageurs. Lesécrivains européens comme Marco Polo ou Jean de Mandeville ont construit leur image de la Chine, basée à la fois sur des faits et sur leur imagination.

image003
Table avec motifs de chinoiserie

 

Dans le domaine des arts décoratifs, l’Europe doit beaucoup à l’art chinois : on imite les céramiques, les laques ainsi que les tissus précieux importés d’Extrême-Orient. Louis XIV à Versailles donne l’exemple en faisant construire le Trianon de Porcelaine. Au XVIIIème siècle, tous les châteaux d’Europe possèdent un salon chinois ou un pavillon dressé dans un jardin chinois. Curieusement, les Européens couvrent les murs de leurs habitations et décorent leurs objets quotidiens de scènes de la vie chinoise.

 

image005
Verrière rafraîchissoir en tôle peinte décor doré à la chinoise

 

Jusqu’au XVIe siècle, les échanges avec l’Extrême-Orient ne se faisaient que par voie terrestre.Cependant, l’essor de la navigation leur a donné une nouvelle intensité. C’est au début du XVIIe siècle que des comptoirs commerciaux se mettent en place,mais les prix de vente de ces produits importés en Europe restent chers. On essaie alors de produire des objets susceptibles de rivaliser avec ceux que l’on importait, auquel s’ajoute le désir d’imiter des matières encore méconnues comme la laque ou la porcelaine.

C’est pourquoi les vernisseurs ont mis au point des procédés permettant d’obtenir des objets comparables aux laques, et des générations de laqueurs se constituent dans toute l’Europe. Au XVIIIe siècle à Paris,les Frères Martin développent le vernis Martin. Il s’agit de multiples compositions d’images coloriées, collées et vernies sur meuble.

 

imag
Boite à thé en laque noir et dorée, mettant en scène des personnages

 

Faute de pouvoir fabriquer de la porcelaine, on travaille d’abord la faïence de manière à imiter la porcelaine ;ainsi une fausse porcelaine, dite porcelaine tendre, est inventée. Les manufactures de Delft ont particulièrement brillé dans ce domaine en adoptant la décoration bleue et blanche de l’époque Ming(1368-1644).Mais c’est la découverte du kaolinite en Saxe qui permet enfin de fabriquer une porcelaine présentant les mêmes qualités que celles de Chine.Les articles en céramique de Meissen et d’ailleurs ont sont ainsi pu s’inspirer des formes chinoises pour leurs assiettes, vases et services à thé.

 

image009
Paire de vases cloisonnées,Canton (Chine)

 

Ainsi est né un style particulier en Europe,à partirde la communication interculturelle sino-européenne.N’est-ce pasfantastique?Dans le prochain épisode,nous vous invitons àcontinuer notre voyage à travers le temps et l’espace.

 

 

 

 

A propos d’Interaction Chine

—————————————————————————————————————————————————

 

“Une Entreprise Sociale dans le Commerce en Ligne Oeuvrant pour Promouvoir l’Esthétique Orientale à Travers le Monde” 

Aileen & Norman cofondèrent Interaction Chine en 2004 avec une spécialisation dans les produits d’Esthétique Orientale raffinés fait main par les minorités ethniques & les Chinois Han. En ayant des partenariats directs avec les artisans, les créateurs, les maîtres artisans et les tailleurs, et 12 ans d’expérience solide dans le commerce en ligne à travers InteractChina.com, nous sommes bien placés pour faire le lien entre les artisans talentueux dans l’Orient avec le reste du monde, et pour vous fournir directement des produits finement sélectionnés qui sont de bonne qualité et qui correspondent à un goût esthétique.

Jusqu’à l’heure nous proposons 3000+ articles de catégories allant de la Mode Femme, les Vêtements de Kungfu, le Mobilier de Maison, les Bébés & Enfants, Art de la Peinture, Art Textile, Art de la Sculpture, Art des Bijoux Tribaux, Masques Muraux et Instruments de Musique. Notre équipe parle l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol et l’italien, et est au service des clients dans le monde entier avec cœur et passion.

P.S. Nous Avons Besoin de Personnes avec une Passion Similaire pour Rejoindre Notre Équipe de Blogueurs! 

Si vous avez une passion pour écrire à propos de l’Esthétique Orientale dans la Mode, la Décoration de Maison, l’Art & l’Artisanat, la Culture, la Musique, les Livres, et les Activités Caritatives, veuillez nous contacter à bloggers@interactchina.com, nous serions ravis de faire votre connaissance!

Gravure des sceaux chinois

Écrit par Juliette QI

 

Le sceau a été jusqu’au temps moderne une forme de signature reconnue en Chine comme la marque distinctive de son possesseur.L’utilisation du sceau se pratique encore dans le domaine artistique mais également dans l’administration chinoise.Malgré sa petite taille, le sceau joue un rôle extrêmement important dans la vie d’un chinois.

 

image002
Une collection des sceaux aux styles différents

 

Inventé au deuxième siècle avant J.-C., le sceau est devenu la marque personnelle et,progressivement, un objet d ‘art. Le sceau était à l’origine en métal, par exemple en bronze, en argent ou parfois même en or. Au fil des siècles ont en produis aussi en pierre dure et en ivoire. Leur valeur était aussi,dans une certaine mesure, fonction de la qualité et du talent du graveur.

 

Uneœuvre d’art manuel

 

image004
La gravure manuel d’un sceau

 

Traditionnellement, les sceaux sont gravés à la main. A travers la technique de sculpture, les sceaux combinent parfaitement la beauté des caractères chinois et le dessin des lignes. Un sceau reproduit la même image des mêmes caractères ou figure chaque fois qu’il est utilisé, doncil peut ainsi être considéré comme le précurseur de l’une des quatre grandes inventions chinoises, à savoir l’imprimerie.

A l‘époque ,les matériaux des sceaux étaient en général le bronze et le jade ,qui sont tous les deux très solides.Ils doivent être lentement et attentivement fondus ou abrasés par un artisan expert durant un processus exigeant. Jusqu’à la fin de la dynastie Yuan (1271-1368), le grand peintre Wang Mian王冕 gravait ses propres sceaux avec de la pyrophyllite, un matériel relativement tendre. Ce calligraphe habile a non seulement fait apparaître la beauté de sa calligraphie, mais a aussi apprécieé l’effet spécial réalisé par sa gravure, qui a rendu cette méthode de gravure de sceaux très populaire parmi les lettrés de l’époque.

Plus tard, un nouveau caractère est ajoutéau sceau sous la formed’un poème sur le côté du sceau inspiré des sentiments de l’artiste envers son œuvre, ou tout simplement leur nom, leur ville natale et la date de gravure. Grâce à la promotion des lettrés pendant des siècles, l’art de la gravure de sceaux est devenu un des trois piliers des Beaux-arts, ainsi que la calligraphie et la peinture traditionnelle chinoise.

 

Processus de gravure et application de sceau

 

image005
Un artisan lissant la surface d’un sceau

 

La partie essentielle de la sculpture des sceaux est la gravure de la surface à tamponner. La gravure des sceaux d’un degré supérieur comporte l’excellence de trois aspects : la composition, la technique au couteau et la technique calligraphique.D’abord, on doit choisir le style calligraphique et décider la disposition des caractères, qui s’appelle la « composition » d’un sceau. En plus ,graver les caractères à coups habiles est appelé « la technique au couteau ». La fusion de ces deux éléments donne comme résultat une forme entièrement nouvelle d’expression appelée « technique calligraphique ».

Afin de rechercher davantage raffinement et beauté dans la conception du sceau, les graveurs, en plus de la gravure de la surface à tamponner, créent parfois une sculpture exquise et élaborée sur le sommet du sceau ou bien taillent un décor sur les côtés en bas-relief. Ils peuvent également sculpter un dessin original et étonnant en jouant sur les différentes veines et couleurs et la pierre utilisée pour donner davantage de valeur artistique au sceau. La combinaison des techniques à deux ou trois dimensions sur un sceau lui donne profondeur et sophistication artistique particulière.

 

 

 

A propos d’Interaction Chine

———————————————————————————————————————————————

“Une Entreprise Sociale dans le Commerce en Ligne Oeuvrant pour Promouvoir l’Esthétique Orientale à Travers le Monde” 

Aileen & Norman cofondèrent Interaction Chine en 2004 avec une spécialisation dans les produits d’Esthétique Orientale raffinés fait main par les minorités ethniques & les Chinois Han. En ayant des partenariats directs avec les artisans, les créateurs, les maîtres artisans et les tailleurs, et 12 ans d’expérience solide dans le commerce en ligne à travers InteractChina.com, nous sommes bien placés pour faire le lien entre les artisans talentueux dans l’Orient avec le reste du monde, et pour vous fournir directement des produits finement sélectionnés qui sont de bonne qualité et qui correspondent à un goût esthétique.

Jusqu’à l’heure nous proposons 3000+ articles de catégories allant de la Mode Femme, les Vêtements de Kungfu, le Mobilier de Maison, les Bébés & Enfants, Art de la Peinture, Art Textile, Art de la Sculpture, Art des Bijoux Tribaux, Masques Muraux et Instruments de Musique. Notre équipe parle l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol et l’italien, et est au service des clients dans le monde entier avec cœur et passion.

P.S. Nous Avons Besoin de Personnes avec une Passion Similaire pour Rejoindre Notre Équipe de Blogueurs! 

Si vous avez une passion pour écrire à propos de l’Esthétique Orientale dans la Mode, la Décoration de Maison, l’Art & l’Artisanat, la Culture, la Musique, les Livres, et les Activités Caritatives, veuillez nous contacter à bloggers@interactchina.com, nous serions ravis de faire votre connaissance!