Yunjin :de l’art traditionnel au patrimoine culturel

Écrit par Juliette QI

 

L’artisanat du brocart Yunjin de Nanjing (Nankin) 云锦 est un art traditionnel chinois du tissage depuis plus de 1500 ans. Cette technique est encore utilisée de nos jours dans la province de Jiangsu, dans l’est de la Chine continentale. Reconnu pour ses valeurs esthétiques et son usage, il a été enregistré au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO en 2009.

 

1

 

Patrimoine culturel reconnu

Essentiellement préservée dans la province de Jiangsu dans l’est de la Chine, cet art compte plus d’une centaine de procédés, parmi lesquels la fabrication des métiers à tisser, l’ébauche des motifs, la création des cartes jacquard pour la préparation des dessins, le montage du métier et les multiples étapes du tissage à proprement dit.

 

 

L’artisanat du brocart Yunjin de Nanjing nécessite l’utilisation d’un métier à tisser de taille conséquente. Celui-ci doit en effet être actionné par deux artisans. Le premier se place du côté des parties inférieures et le second sur les parties supérieures. La particularité de ce métier à tisser est qu’il permet de tisser des matériaux fins et nobles comme les fils de soie, les fils d’or ainsi que les plumes de paons.  Les tissus ainsi obtenus sont de très bonne qualité. Généralement sélectionnés pour confectionner des habits royaux, notamment la robe et la couronne du dragon, cette technique continue d’être appliquée pour la fabrication de somptueux vêtements et de souvenirs.

 

Une valeur esthétique et d’étude

Les tissus fabriqués avec cette technique ont une bonne réputation dans toute la Chine. Grâce à cette technique transmise de génération en génération , on peut encore confectionner la fameuse robe du dragon de l’empereur. En outre, la confection de tissu avec cette technique de nos jours est surtout destinée à l’usage des chercheurs et des musées.

 

2

 

Les tisserands avaient l’habitude d’exécuter leur tâche en chantant des ballades, cela afin de mémoriser la technique à utiliser. En effet, chaque rythme correspond à une technique bien précise.Tout en « passant la chaîne » et en « séparant la trame », les tisserands chantent des ballades mnémoniques qui les aident à mémoriser les techniques qu’ils appliquent, créant ainsi autour du métier à tisser une atmosphère de solidarité, doublée d’une dimension artistique.

Pour ces tisserands, leur art s’inscrit dans le cadre d’une mission historique : outre la confection de tissus destinés à l’usage contemporain, le yunjin est utilisé pour la reproduction d’étoffes de soie anciennes destinées à des chercheurs et à des musées. Réputé pour la splendeur vaporeuse de ses tissus, le yunjin demeure populaire dans l’ensemble du pays.

 

This slideshow requires JavaScript.

 

Dans l’histoire chinoise, le brocart Yunjin est un label de la hiérarchie et un emblème des notions esthétiques des Chinois. Les motifs du brocart Yunjin variaient en fonction des catégories de mandarins.Comme le dit Guo Jun, un tisserand qui possède son propre atelier , « les motifs sont l’âme du brocart Yunjin. Sans ces motifs allégoriques, la création du brocart manque de valeur. Techniquement, on pourrait changer le motif d’une licorne en portrait de Barack Obama, mais le costume national traditionnel deviendrait alors un t-shirt. ». Après quarante ans de tissage du brocart Yunjin, Guo initie non seulement des apprentis au design des motifs du brocart, mais il leur enseigne aussi la sinologie.

Guo Jun, comme beaucoup d’artisans contemporains, espère que son atelier formera quelques apprentis capables de réaliser du brocart Yunjin conforme à l’esthétique moderne pour que ce produit artisanal entre sur le marché de la collection. Il pense que c’est seulement avec la reconnaissance des collectionneurs d’objets d’art que le caractère noble du brocart Yunjin renaîtra.

 

 

 

A propos d’Interaction Chine

———————————————————————————————————————————

“Une Entreprise Sociale dans le Commerce en Ligne Oeuvrant pourPromouvoir l’Esthétique Orientale à Travers le Monde” 

Aileen & Norman cofondèrent Interaction Chine en 2004 avec une spécialisation dans les produits d’Esthétique Orientale raffinés fait main par les minorités ethniques & les Chinois Han. En ayant des partenariats directs avec les artisans, les créateurs, les maîtres artisans et les tailleurs, et 12 ans d’expérience solide dans le commerce en ligne à travers InteractChina.com, nous sommes bien placés pour faire le lien entre les artisans talentueux dans l’Orient avec le reste du monde, et pour vous fournir directement des produits finement sélectionnés qui sont de bonne qualité et qui correspondent à un goût esthétique.

Jusqu’à l’heure nous proposons 3000+ articles de catégories allant de la Mode Femme, les Vêtements de Kungfu, le Mobilier de Maison, les Bébés & Enfants, Art de la Peinture, Art Textile, Art de la Sculpture, Art des Bijoux Tribaux, Masques Muraux et Instruments de Musique. Notre équipe parle l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol et l’italien, et est au service des clients dans le monde entier avec cœur et passion.

P.S. Nous Avons Besoin de Personnes avec une Passion Similaire pour Rejoindre Notre Équipe de Blogueurs! 

Si vous avez une passion pour écrire à propos de l’Esthétique Orientale dans la Mode, la Décoration de Maison, l’Art & l’Artisanat, la Culture, la Musique, les Livres, et les Activités Caritatives, veuillez nous contacter à bloggers@interactchina.com, nous serions ravis de faire votre connaissance!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s